100 ans
Eglise apostolique Saint Hagop à Genève
Eglise apostolique Saint-Hagop
   accueil
historique
troupe de danse  
 chorale arax
journal artzakank  
études de langue 
  bonnes adresses
afficher les actualités
   contact
 
 


 






Eglise apostolique arménienne de Suisse Saint Hagop

église st hagop troinex

En témoignage de reconnaissance pour ses parents,
Hagop Topalian a fait construire ce lieu de culte dédié à la communauté Arménienne.


Lieu de culte, 64, Route de Troinex, 1256 Troinex - Genève
L’Eglise arménienne est construite dans le style classique typique de l’architecture ancienne des églises arméniennes. Elle a été construite par l’architecte Eduard Uttudjian : fondations cruciformes, au centre une tour déca hexagonale avec une coupole typique. Elle a été inaugurée le 14 septembre 1969.

autel eglise apostolique Saint Hagop
Autel église saint Hagop

Historique, l’Arménie, pays voisin de la terre sainte, est l’un des premiers où le christianisme a été introduit par deux Apôtres de notre Seigneur, St Thaddée et St Bartholomé, au premier siècle de notre ère.
L’Eglise arménienne est l’une des trois plus anciennes Eglises chrétiennes, les autres étant l’Eglise grecque orthodoxe et l’Eglise catholique romaine. L’Arménie a été le premier pays à accepter le christianisme comme religion d’Etat et les Arméniens ont eu le premier roi chrétien de l’histoire, le roi Tiridate qui en l’an 301 a proclamé le christianisme libre en Arménie et qui à l’aide de St Grégoire l’Illuminateur d’Arménie qui l’avait traité et guéri de sa maladie et converti au christianisme, a fondé la première Eglise arménienne, la Sainte Etchmiadzine.

par la misericorde de dieu
"Par la miséricorde de dieu et sous le patriarcat suprême dans la sainte Etchmiadzine de S.S. Vasken Ier, gatholicos de tous les Arméniens, Hagop Topalian à fait construire cette église sous le vocable de Saint Hagop en témoignage de reconnaissance pour ses parents défunts Kevork-Garabed et Ardem Topalian à l'usage des enfants de la sainte église apostolique Arménienne en l'an du sauveur 1969."
Par la miséricorde de dieu" ... plaque visible sur le site de l'église

L’Eglise arménienne a été le porte-flambeau de la civilisation chrétienne au Moyen-Orient pendant de longues et sombres années. Après les massacres sanglants en Turquie sous le règne du Sultan Abdul Hamid II, les Arméniens ont cherché et trouvé asile en Suisse. En 1921, le pasteur A. Krafft-Bonnard a fondé à Begnins «Le foyer arménien». Cette maison a accueilli de nombreux réfugiés et orphelins arméniens. De 1922 à 1930, 142 orphelins y ont été accueillis.

Le foyer pour réfugiés de Genève a accueilli et soutenu au total 85 personnes, veuves, orphelins, personnes âgées, malades, séniles ou sans emploi.
Cette attitude très humaine et exemplaire du peuple suisse a été à l’origine de la communauté arménienne de Suisse. A Begnins, les enfants ont reçu, grâce à des enseignants et éducateurs arméniens, des cours de français et d’arménien : langue, religion, histoire et culture, ce qui a contribué au développement de la conscience arménienne.

Doctrine, l’Eglise arménienne accepte les trois conciles œcuméniques (universels) de l’Eglise chrétienne ; à savoir le Concile de Nicée de 325, le Concile de Constantinople de 381 et le Concile d’Ephèse de 431. Le credo nicéen, formulé lors du premier de ces conciles, est chanté dans les Eglises arméniennes pendant la messe dominicale.
L’Eglise arménienne croit en l’Unité de la Nature du Christ, d’après la doctrine de Cyrille, évêque d’Alexandrie (374-444) selon laquelle le Christ était parfaitement homme et Dieu en même temps.

L’Eglise arménienne accepte tous les sept sacrements, le baptême, la confirmation, l’eucharistie, la pénitence, l’ordre, le mariage et l’onction des malades. Le baptême et la confirmation sont célébrés ensemble. A cette occasion, l’enfant reçoit également la communion.

Vie communautaire, les premières liturgies n’ont été célébrées à Genève qu’après 1925. Un petit conseil de l’Eglise a été formé afin d’organiser la célébration liturgique. Comme la conception liturgique des Arméniens ne correspondait pas vraiment à celle des Eglises évangéliques qui ne disposaient pas d’autels nécessaires à la célébration de l’eucharistie des Arméniens, il a été décidé, compte tenu de diverses considérations, de célébrer la sainte liturgie dans la « Salle centrale ».

Après la deuxième guerre mondiale, quand beaucoup d’Arméniens du Liban, de la Syrie, de l’Iran et de Constantinople ont cherché refuge en Suisse, la communauté arménienne de Suisse s’est agrandie. Avec le temps, la nécessité d’avoir sa propre Eglise s’est fait sentir.

interieur eglise
intérieur église saint Hagop

L’Eglise arménienne est intitulée « Sourp Hagop » (St. Jacques).

Culte, tous les dimanches 10h30 - 12h00

 

Eglise Saint Hagop
64, route de Troinex
1256 Troinex - GENEVE - SUISSE
(Rondeau de Carouge : bus 45)




Pour tout renseignements,
contactez l'église St HAGOP

cliquez-ici

 







[Nous contacter]
Agenda Eglise